Facebook Pixel Code
Sélectionner une page

Il y a plein d’intervenants dans la présence en ligne, ce n’est pas toujours évident de saisir qui fait quoi. Je vais tenter d’un peu éclairer la situation et de vous guider dans les choix.

Chaque rôle est indépendant et peut-être confié à une personne ou un organisme différent ou alors vous pouvez grouper certaines fonctions. C’est comme pour votre maison, vous pouvez faire appel à un électricien, un plombier, un peintre et un charpentier, ou bien faire appel à une entreprise capable de gérer le tout. Il n’y a pas une solution meilleure qu’une autre, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients.

Tout d’abord, j’exclus les sites gratuits hébergés sur une plateforme tierce avec un sous-domaine. En effet, dans ces cas-là, vous avez tellement peu de contrôle, que c’est vraiment pas une solution pérenne. Vous dépendez à 100% du bon vouloir et de l’avenir de l’entreprise. C’est un peu ce que j’expliquais pour les fournisseurs de courriel. Nous on a choisi d’avoir une présence pro, donc on joue dans la cour des grands 🙂

Alors la première chose dont vous avez besoin, c’est le nom de domaine. C’est ce qui vous représentera en vous garantissant l’indépendance dans le présent et le futur. Vous n’êtes pas bloqué chez un fournisseur donné car vous avez votre propre nom de domaine. Ici, je ne vais pas détailler les meilleurs choix à faire pour choisir son nom de domaine, cela devrait faire l’objet d’un article à part entière.

Dans le niveau de prestation, il n’y a pas vraiment de qualité de service. Une offre à 6 euros ou une à 60 euros fournissent au niveau du nom de domaine exactement la même qualité de service. Donc, si vous ne gérez qu’un seul nom, prenez le moins cher. Si vous en gérez plusieurs, il est plus simple en terme de gestion de tout grouper chez le même prestataire. Ce prestataire s’appelle le registrar. On peut citer des grands noms, comme GoDaddy, OVH, NameCheap, Gandi ou plein d’autres. La seule chose vraiment importante, c’est de s’assurer que le domaine soit toujours à votre nom, pas à celui d’un prestataire de service. En effet, cela lui donne le contrôle de votre futur.

whois

Moi, je ne suis pas un registrar. J’effectue les enregistrements pour mes clients, en leur nom, mais je ne suis pas registrar. Je travaille généralement avec OVH ou GoDaddy.

Ensuite, vient l’hébergeur. Là par contre il y a à boire et à manger. Du bon, du moins bon, de l’excellent et du catastrophique. Ici, c’est un domaine où il ne faut surtout pas se contenter de regarder le prix. C’est un peu comme au restaurant. Un MacDo, c’est un restau, la tour d’Argent à Paris, aussi. On ne paye pas la même chose, on n’y mange pas la même chose non plus. Mais comme les restaurants, cela ne veut pas dire « plus c’est cher, meilleur c’est ». Il faut donc vraiment comparer ce qui est dans l’offre. Il y a ce que l’on voit du premier abord : l’espace disque, la bande passante etc… Pour la qualité de ces services, le plus simple est de tester les sites de clients et voir si la vitesse d’affichage semble correcte. Parce que l’espace disque, c’est souvent du vent, car on n’a rarement besoin de beaucoup d’espace disque. Mais c’est impressionnant d’offrir 10 ou 50 gigas d’espace. À deux exceptions près, aucun des sites que j’héberge ne prend plus qu’un ou deux gigas d’espace disque. Et tous se contentent d’une seule base de données, avec un seul utilisateur et un seul utilisateur FTP. Par contre les services qui accompagnent l’offre vont vraiment faire la différence. Par exemple, dans notre offre, nous nous occupons d’installer des plugins de sécurités dans votre WordPress, de configurer des caches et CDN pour améliorer les performances, nous gérons pour vous les mises à jour. Tout cela a un cout. C’est pour cela que nous ne sommes pas un hébergeur à 30 euros par an. Mais au moins votre site est en de bonnes mains. Ce n’est pas pour cela qu’il ne faut pas aller manger au MacDo de temps en temps. Mais il ne faut pas espérer avoir le service à table pour le même prix.

Ceci explique pourquoi nous sommes plus chers, c’est parce que nous offrons plus.

Maintenant que vous avez un nom de domaine et un hébergement, que va-t-on y mettre ? C’est quoi exactement le site ?

Cela pourrait être des fichiers HTML mais ce serait dommage ne pas profiter des outils actuels permettant de faire mieux. Un super outil pour avoir un site, c’est un CMS. Ce qui veut dire Content Management System. C’est dans la langue de Voltaire un Système de Gestion de Contenu. Il y a a plusieurs de disponibles, mais le plus populaire est incontestablement WordPress. Bien que prévu à la base pour faire un simple blog, il est maintenant capable de faire à peu près tout ce qu’on souhaite, que ce soit un simple site, un blog bien entendu, une boutique en ligne, une plateforme de formation ou de webinaire, ou même tout cela à la fois. C’est vraiment le couteau suisse, qui plus est gratuit !

Cet excellent outil étant modulaire, vous pouvez changer son aspect à l’aide de thèmes ou templates (il y a des gratuits et des payants), et des plugins qui ajoutent des fonctions ou modifient le comportement de base. Là aussi il y a du gratuit et du payant.

Enfin, il y a le contenu, ce que vous écrivez, vous photos, vos vidéos, vos articles… C’est la partie vraiment que vous ne pouvez pas déléguer si vous voulez garder le contrôle de votre projet.

J’espère que ceci rend les choses plus simples pour vous maintenant.